Triathlon Relais et CD de la Baule - 22 23 septembre 2007

Publié le par Jean-Baptiste

Les nouvelles se font rares ces derniers temps... 
Changement de boulot, retour de vacances, paternité toute nouvelle. Pas de quoi s'ennuyer!

J'ai malgré tout maintenu une activité sportive décente pendant les trois premières semaines de septembre. Normal : j'étais en vacances! Avec en point de mire mon dernier objectif de la saison : le triathlon de la Baule et deux courses au programme.

Relais le samedi avec Samir (SG Triathlon) et Nico (CNP), deux potes avec lesquels je m'entraîne sur Paris. Celà faisait un moment que nous avions en tête un tri relais dans la mesure où nous sommes très complémentaires. Nico excelle en natation, Samir est de loin le meilleur en course, et nous dirons que j'ai le meilleur rapport poids puissance en vélo. 
Le format était court : natation en mer de 500m, 25,4km de vélo en 4 boucles et 6,4 km de course, avec passage de la puce entre les relayeurs. Nous avons failli accrocher le podium mais le loupons à une toute petite place.
Nous finissons 7ème / 500 avec chacun une belle performance : 
- Nico sort 15ème de l'eau (il faut le faire!)
- Je parcours les 25,4km de vélo à 40,5 km/h et remonte onze places, ce qui nous place 4ème au scratch
- Samir se dépouille en à pied en courant les 6,4km à 18km/h (énorme! il fallait voir son état à l'arrivée...) mais perd malheureusement trois places malgré ce sacré rythme.
Belle satisfaction à l'arrivée malgré tout. Ca nous a fait du bien de rajouter une dimension "équipe" à un sport qui reste par essence individuel.

DSC01816.JPG

 

Mais comme vous pouvez vous en douter, ce relais n'était qu'une mise en jambe pour le Courte Distance du lendemain.
Départ 14h30 avec 1500m de natation dans la baie de la Baule. La mer était très houleuse. Difficile de poser une nage propre dans ces conditions, d'autant plus que les 1000 concurrents ont transformé ces 1500m en pugilat. Je sors 80ème de l'eau en 29'21 sans trop savoir comment.

Une bonne transition me permet de rattraper de reprendre quelques places. J'attaque le vélo avec quelques autres mais je mets la gomme tout de suite et aucun d'entre eux n'arrive à prendre ma roue. Ah oui, j'oubliais de préciser que ce CD était avec "drafting autorisé" compte tenu du nombre de concurrents. Bref, je pars tout seul en vélo avec en point de mire un paquet de 10 à 200-300 mètres que je prends en chasse.
Malgré mes efforts, je n'arrive pas à rentrer et fais tout le premier tour de 20km seul. Je suis repris sur le remblais par un autre paquet. Ca me permet de récupérer un peu... mais juste un peu car nous sommes seulement 4 à rouler... Désespérant : tout le monde garde des forces pour la course à pied!
Je déteste vraiment ces épreuves avec drafting qui vont à l'encontre de l'esprit triathlon que je défends : "seul contre soi-même". Mais passons... A moi de m'adapter...
Bref, après 1h07 de vélo et 40km, j'ai remonté 15 places.

Photo à l'appui : j'étais pas dans les roues! (c'est moi devant)
triathlon-la-Baule-copie-1.JPG

Encore une bonne deuxième transition et c'est parti pour les 10km de course. Premier tour de 5km souple sur le front de mer. Le public est nombreux. Bonne ambiance. C'est sympa. Je commence à sentir ma tendinite du fascia-lata du genou droit mais ça ne m'empêche pas d'avancer.
Comme j'ai bien géré mon premier 5km, je me permets d'accélérer sur le deuxième. Je boucle finalement en 39'02 et encore 5 places de gagnées.

60ème au scratch. C’est bien. Je suis content. Objectif rempli pour cette dernière course de la saison.


Commenter cet article

Nico 11/10/2007 18:41

Maintenant que tu le dis, c'est vrai qu'on a manqué d'orange... L'an prochain, avec ton aide, on gagne au moins 5 places !!!

Cyril - ex-ami 11/10/2007 17:57

"...Celà faisait un moment que nous avions en tête un tri relais dans la mesure où nous sommes très complémentaires. Nico excelle en natation, Samir est de loin le meilleur en course, et nous dirons que j'ai le meilleur rapport poids puissance en vélo... "Quoi ? Pas un mot pour moi ?Tu aurais quand même pu dire "ne manquait que Cyril, meilleur coupeur d'oranges de l'équipe" ! Sans blague ! Merrrrrde ! ;-)