Du vent !!!... où ?…. au Ventoux !

Publié le par Jean-Baptiste

Pas terrible le jeu de mot, je dois le reconnaître. Désolé. Mais l'essentiel est dit !

J'ai passé le week-end à Carpentras avec Nico et le club de TRI de la SG à enchaîner les bornes sous un soleil timide dont les rayons épars ne pouvaient pas grand chose contre le vent glacial.

Arrivée vendredi
et première sortie vélo sous la pluie... glaciale... Carpentras - Sault par Ville sur Ozon et la route touristique qui surplombe les gorges de la Nesque. 50 km dont 20 de grimpette sur une pente régulière et très agréable (par beau temps). On est arrivé à Sault complètement congelés sous une pluie battante et bien incapables d'aborder la descente dans les mêmes conditions. On a filé se réfugier chez les grands parents de Nico en attendant la fin du déluge.
Vous imaginez la photo : après 50 km, on s'arrête déjà, on se met à table autour d'un bon thé chaud et une assiette de petits gâteaux, avec un haut de pyjama à la place de la thermique. Décidément, pour un week-end de charge, ça commençait assez mal :-)
Mais bon, après quelques tergiversations, nous sommes finalement repartis sous la pluie pour 60 bornes. Arrivée dantesque en pleine nuit à Carpentras craignos comme il faut, mais avec 110 bornes au compteur donc satisfait. Vu comment l'aprem avait commencé, ca aurait pu être bien pire !

Samedi matin
, re-vélo avec le team SG. 132 km cette fois-ci avec une nouvelle ascension du belvédère des gorges de la Nesque, crochet par Sault, mont Ventoux jusqu'au chalet Reynard, Bédoin, Carpentras. Un peu déçus car nous n'avons pas pu accéder au sommet du mont Ventoux : la route était fermée et recouverte de 10 bons cm de neige, pour le plus grand bonheur des fondeurs. Je me suis pris un coup de moins bien dans la montée donc je ne l'ai pas savourée comme j'aurais souhaité. Ca m'apprendra à retarder mes ravitaillements !
2165m de dénivelé positif sur la sortie. Pas mal.


Samedi soir : séance de natation à dominante récup et technique dans la «piscine olympique de 25m» (véridique) de Carpentras qui au passage ne devait pas dépasser 22-23m. Mais ça suffisait pour ce qu'on avait à y faire.

Dimanche : la journée de fou !
1- Trajet en vélo jusqu'à Bédoin : 17 km.
2- Trail du Ventoux : 25km de course à pied au départ de Bédoin avec 1300m de dénivelé positif courus en 2h50 soit un petit 9 km/h. Ca vous donne une idée du profil !
C'était mon premier trail. Super ambiance. Paysages magnifiques. De la neige à 1360m d'altitude et des glaçons naturels dans les verres d'eau au ravito. C'était chaleureusement glacial !
J'ai été impressionné par la prise de risque des vrais « raiders » en descente. Moi je courrais à la montée mais marchais en descente et eux faisaient l'inverse, mais il fallait voir à quelle vitesse ils dévalaient les pentes. Sacrément technique... et dangereux ! Nico en sait quelque chose puisqu'il y a laissé un bout de cheville.
Bref, course magnifique et à refaire.
3- Sitôt les chaussures de raid enlevées, on est remonté sur les vélos direction Sault, 34 km et 910 m d'ascension, par le col des Abeilles. On ne faisait pas les fiers à l'arrivée.
4- Après avoir collé un gros tarif au gigot et à la tarte aux pommes de la grand-mère de Nico, on est reparti en vélo pour 56 km souple, en descente et vent dans le dos. C'était vous vous en doutez la partie la plus cool de la journée.

Lundi : la loose 
Ca va aller vite : après 3 jours optimisés et bien remplis, ce lundi de Pâques a été la loose totale. On émerge à 7h et découvre une campagne provençale sous la neige. La suite a été une succession de mauvaises décisions, du genre « on range les vélos alors que le temps se lève », « on part louer des vtt alors qu'il nous reste 2h avant le train ». On a finalement fait le marché de Bédoin en cuissard et casque de vélo et avons claqué l'argent de la location de vtt en saucissons. Excellent !
Bon ok, on a été faible. Mais c'est pas comme si on n'avait rien fait les trois jours précédents.

Allez, pour la route, je vous mets une petite vidéo de Samir et Nico. On était sur le départ alors ils étaient tout fringants (pas comme à l'arrivée).




Bilan du week-end
satisfaisant compte tenu des conditions météo :
- 350 km de vélo
- 25 km de course à pied (en une fois)
- 2 km de natation
- le tout en un peu moins de 17h

Prochaine grosse charge : l'Espagne fin avril.
  


Commenter cet article

Nico 15/04/2008 22:21

Bon, pas un mot sur le départ en Espagne tout proche agrémenté de nouvelles photo de XKalibur tout frétillant de sa roue 3 batons ?!? En même temps je suis peut être trop à fond, je vais arrêter de checker la météo sur Cambrils 12 fois par jour...

Nico 26/03/2008 22:50

On a aussi collé un gros tarif au boudin noir le samedi midi, mais je ne suis pas sur que c'est nécessairement à mentionner ! ;-) Enfin bref, très bon week-end et vivement l'Espagne & La Baule !