No news… good news…

Publié le par Jean-Baptiste

Mes plus plates excuses à mes lecteurs assidus ! Mon dernier post date du mois de mars et c’est bien trop vieux. Pour un blog qui se veut « un fil pour ne pas perdre le fil », force est de constater qu’il n’a pas tenu ses promesses ces dernières semaines.

 

Alors j’ai deux options : vous la faire « brève » ou opter pour la version longue… On va faire un peu des deux. Les « pressés », lisez juste les puces. Les autres, faites vous plaisir !

 

En bref, quoi de neuf depuis le 25 mars et le stage Ventoux ?

 

  1. 1. Un nouveau vélo. Typé contre la montre (CLM).
    2. Un stage fin avril axé sur le foncier avec le team « Etampes tri », en Espagne, à Cambrils, à une centaine de km au sud de Barcelone. 30 heures sur la semaine avec un gros volume vélo.
    3.
    Une cyclo le 4 mai dernier : la Blé d’Or. 165 km au taquet.
  2. 4. Un long week-end prolongé de charge à la Baule le 8 mai. Environ 14 heures en 4 jours.
  3. 5. Une préparation pour l’Ironman de Frankfurt qui se poursuit avec pas mal de volume en ce moment. Restent 6 semaines… ça approche….

 Les « pressés » peuvent s’arrêter de lire ici ;-)

 

1.      Voici mon nouveau vélo moteur.


Kuota Kalibur.

Groupe Ultegra SL (cassette 11*23)

Pédalier stronglight pulsion activlink carbone (52*39)

Roues : à l’avant HED JET 60, à l’arrière HED 3C

Cintre : Aerobar carbone HED

Shifters : Dura-Ace

Selle : Italia T1 Triathlon

 





C’est de la balle atomique !!! Ca avance tout seul. Et ça grimpe bien. Je pensais me traîner dans les cols en Espagne, entre un cadre super rigide et une roue arrière à bâtons. Mais en fait, le cadre est léger et compact et la HED pas si difficile à emmener. Je me suis régalé.

 

La « bête » a été baptisée selon la tradition instaurée par Samir et Nico.
Son nom : Excalibur (écrire « XKalibur »)
S
on surnom : Marguerite… comme la vache… à cause de la couleur :-)
Nico, pas de remarque où je dévoile le surnom de ton P2C ;-)

 

2.      Stage triathlon fin avril à Cambrils (voir album photo à droite)

Je vais vous passer la description des 30 heures d’entraînement où vous allez mourir.

En bref, 600 bornes de vélo en ~ 24 heures et sur 5 jours. Beaucoup de dénivelé avalé ce qui explique la petite moyenne. Environ 3 heures de course à pied et 3 de natation, soit environ 30 heures au total.

Et surtout, des bons moments partagés entre potes. Petite vidéo à l’appui…


 

 


La_moussara
envoyé par bouilleblog




3.     
La Blé d’Or. Cyclo de 165 km le 4 mai.

 
L’objectif était de travailler l’allure course. Je n’ai pas été déçu. Je suis parti prudent tout derrière avec Nico et Manu. Après 15mn, je décide de remonter en tête de course. Ca m’a quand même pris un bon ¼ d’heures. Bilan, 40km/h de moyenne sur la première heure. Je vous avoue que j’ai pris un peu peur car mon cardio était bien haut et je me voyais mal rester à ce rythme pendant 4-5 heures.

Le peloton a fini par s’étaler, puis par casser. Etampes TRI s’est retrouvé aux premières loges du groupe de chasse. Ca a commencé à devenir rigolo avec pas mal de relances, des cassures, etc.

Sur les conseils de Fafa, j’ai tout donné à partir du km 145, début d’une bosse de 2km que j’ai montée au train. Grosse relance au sommet, et voilà que le peloton s’étire. J’ai pris un relais de 10km tout seul. C’était génial. Tout seul devant, au taquet. Au km 158, j’explose et finis en dernière position du groupe de chasse. Très satisfait car mon objectif de travail était atteint. Bilan : 165 km en 4h35 soit 35,7 km/h de moyenne. Et la bagatelle de 1245 m de dénivelé +.

 

4.      La Baule. WE du 8 mai.

Encore l’occasion de charger sur ce long week-end. L’arrière pays nantais n’est finalement pas si plat puisque truffé de faux plats et bossettes qui nous ont permis de bien travailler.

Premier essai concluant de ma nouvelle combi (Gold Aquaman).

 

5.      Ironman – 6 semaines

Le D-Day appproche. Plus que 6 semaines qui vont passer très vite. Premier test grandeur nature la semaine prochaine avec le triathlon MD de Troyes : 3 km – 82 km – 21km. L’occasion de vérifier les réglages, d’affiner les réflexes et les transitions, l’alimentation, etc. On verra bien ce que ça donne…
Côté entraînement, poursuite d’un volume conséquent jusqu’au 15 juin avec entre 15 et 20 heures par semaine. Axes principaux du travail : 

- allure course dans les 3 disciplines 
- accent porté sur les sorties longues à pied. C’est ce qui m’a manqué l’année dernière à Lanzarote.
- enchaînements vélo / course

 

A partir du 15 juin, début de la phase d’affûtage, baisse du volume et mémorisation des allures spécifiques.

 

Et surtout, surtout, éviter la blessure : ça serait con d’échouer si près du but !

 

Je profite de ce post pour remercier ma fée et ma princesse (elles se reconnaîtront) car c’est pas facile tous les jours ;-).  Caser minimum 15-20h d’entraînement dans des semaines de boulot bien remplies tout en respectant mes obligations de jeune papa, ça demande de la compréhension et du soutien de ses proches. Mais je n’apprends rien aux quelques lecteurs triathlètes qui liront cet article !

Commenter cet article

Asophie 28/05/2008 10:11

Nous aussi on est au taquet! on s'entraîne tous les week end à souffler dans notre cornemuse pour être au top à francfort!!

Nico 26/05/2008 11:15

Mon P2C ?!? "Capt'ain America", alias "Acer" (ortographe non contractuelle ;-)), pourquoi ?!?Bon, c'est cool de voir que tu (vous, j'inclue Samir) ne laches pas dans cette période cruciale de la prépa ! J'ai hâte de voir les perfs du week-end prochain, pour info Franck a bien apprécié Nieldelbronn mais a pris cher en vélo à se faire dépasser par des avions aéros ! Dans qq jours l'avion aéro ce sera toi JB !