Semi de Paris, "effet papillon" et révision d'objectif

Publié le par Bouille

Voici le premier article inclassable de ce blog, à ranger dans la catégorie "fourre-tout" qui aurait mérité d'être créée pour l'occasion. Récit de course, préparation, stage, et montagne... Il y en a pour tous les goûts!

En 3 semaines, pas mal de news :


- Le semi-marathon de Paris le 8 mars
Objectif atteint avec un temps honorable de 1h23. Mais rien de transcendant. Pour mémoire, l'année dernière, je courrais en 1h21 avec une centaine de km de vélo la veille dans les pattes. Je suis resté régulier cette année, à 3'55 / km, mais les sensations n'étaient pas excellentes. 
Au moins, j'ai maintenu mon droit à SAS préférentiel pour l'année prochaine. Mais ma participation au semi aura conduit à....

- une blessure
La fameuse ampoule "king size" que je mentionnais dans l'article précédent a eu une facheuse conséquence : une inflammation de l'aponévrose plantaire. C'est le fameux "effet papillon" chanté par Bénabar :
"C’est l’effet papillon petites causes, grandes conséquences / Pourtant jolie comme expression, petites choses dégâts immenses".
En courant le semi sur une plaie pas tout à fait guérie, j'ai inconsciemment modifié ma foulée ce qui a créé des tensions musculaires et une inflammation. D'où...

- une consultation chez un médecin ostéo
Comme toute consultation, on commence par une présentation et un descriptif du problème. J'ai eu l'impression de déballer ma vie. Il faut reconnaître que 2008 a été particulièrement dense.... Pour la faire brève : deux prépa Ironman, de la fatigue accumulée, une chute vélo en septembre, une deuxième chute une semaine avant Hawaï, des douleurs lombaires après le vélo sur l'Ironman, une sensation de blocage/raideur musculaire sur la fin de l'année, un problème de pied en mars, une chute en surf, et enfin cette douleur sous la plante du pied droit... 
Comme vous vous en doutez, tout est lié. J'ai donc eu droit à un "dé-coincement" de bassin, de fessier, de lombaires. Ca craquait dans tous les sens! Ca, c'était pour le dos.
Quant au pied, massage et repos, arrêt de la course à pied jusqu'à ce que la douleur disparaisse, et anti-inflammatoires pendant 8 jours. Par conséquent, je me vois obligé de déclarer....

- forfait pour le marathon de Paris
J'en avais fait un objectif de début de saison. Malheureusement, je dois revoir mes ambitions. Certes, d'ici une semaine, je serai probablement presque rétabli. Mon bagage foncier me permettrait de finir sans trop de difficulté la course, à un rythme tranquille. Pour autant, m'aligner la fleur au fusil sur 42 km ne serait pas raisonnable et je ne manquerais pas d'aggraver ma blessure. Aussi, afin de ne pas hypothéquer l'ensemble de ma saison 2009, la prudence m'incite à jeter l'éponge.
Je suis surtout déçu de ne pas pouvoir au moins accompagner Nico avec qui j'avais prévu d'enchaîner le marathon après une grosse sortie vélo la veille.
Mais le gros point positif, c'est que grâce au mini-stage de 4 jours que nous avons effectué à Carpentras le week-end dernier...

- le plaisir de l'entraînement est enfin de retour!
L'hiver a été morose et je n'avais pas vraiment la niaque sur mes séances d'entraînement depuis la reprise. Mais les 330 bornes de vélo et le trail du Ventoux avalés le week-end dernier m'ont sacrément re-motivé. J'ai pris un pied énorme à parcourir les routes du Comtat Venaissin avec Nico et à avaler des centaines de mètres de dénivelé positif (1100 exactement) sur les pentes du Ventoux en courant. Alors oui, je vois venir la question qui tue : "mais comment as-tu fait pour courir vu que tu étais blessé?". Les appuis ma bonne dame! En montée, on court différemment. Et à la descente, j'étais chaud bouillant donc je ne sentais rien...

Anyway, avec les beaux jours qui devraient revenir bientôt, ça va sentir bon les km en vélo!
Bonne chance Nico et Samir pour le marathon. Be strong!

Commenter cet article

Franck 03/04/2009 14:10

un "dé-coincement" [...] de fessier : ça se passe comment ?! et, ça va mieux après ?! Faut-il vraiment aller chez l'osteo pour cela !

Nico 28/03/2009 17:13

Ca n'était pas un 'vrai' objectif le marathon, du coup ne te prends pas la tête ! Et puis moi ça m'arrange ; vu qu'il n'y a 'que' Samir qui le fait - et que je ne le verrai plus après 3 minutes - je n'ai pas de pression sur mon temps... Allez, vive le printemps et les belles sorties vélo !

monsieurcroco 27/03/2009 23:43

t'es vraiment qu'une chochotte !!!!