Triathlon de Val de Reuil - 3 sept 2006

Publié le par Jean-Baptiste

Ca y est, j'ai fini mon 2ème triathlon moyenne distance. Et haut la main en plus!

Comme quoi, l'entraînement paye. Les 2 semaines de préparation "intensive" dans le sud fin août ont porté leurs fruits : je finis 18ème sur 272 partants en 4h38 avec des temps intermédiaires dont je suis content :

36'34s pour les 2500m de nat

2h21'50s pour les 83km de vélo

1h40'03s pour les 21km de cap. A noter que j'ai lamentablement merdé en me prenant un carton noir à vélo, synonyme de boucle de pénalité!

Retour sur la course :

Je pars bien en natation, sors du paquet sans me prendre trop de coups, et reste à un bon rythme jusqu'à la première bouée. Je vire bien à la 1ère bouée des 300m mais n'arrive pas à prendre les jambes d'autres nageurs. Problème pour caler mon rythme. Je continue donc seul, sur la réserve, en m'efforçant de poser ma nage proprement. Devant, les hors-bords sont déjà loins. J'ai vraiment du mal à savoir comment je suis placé mais peu importe. Je me dis que la course est encore longue. Je finis mon premier tour toujours sur l'extérieur. Les sensations viennent et j'accélère.

Sortie à l'australienne sur 25m à la fin du premier tour. Mes supporters sont là! Je replonge tout de suite et veille à bien reposer ma nage pour ne pas m'asphyxier. Deuxième tour bien nagé. Je sors de l'eau frais en 32ème position.

Je fais une transition "catastrophe" en cassant mes lunettes au moment de les mettre. Tant pis : je devrai m'en passer. Je pars fort à vélo. 38-40 au compteur. Mais je pense à gérer. J'essaie de garder le la vélocité en tournant autour de 80-90 cycles minute. Sur la plaque dès le départ...

A la fin du premier tour, je rattrape Alex. Je suis surpris car j'étais censé être loin derrière lui. C'est plutôt bon signe... Le vent souffle fort (pas aussi fort qu'à Lanzarote mais quand même) et c'est dur de rester sur la plaque. Le 2ème tour passe bien. J'arrive à la difficulté du parcours : une longue côte de 5 lacets d'environ 1,5km. Je suis super à l'aise et reprends du terrain sur les autres. Et mes supporters sont là! De quoi vous regonfler à bloc!

Le 3ème tour m'entame sérieusement. J'ai mal aux reins et tiens difficilement la position sur le prolongateur. Comble de l'injustice, je prends un carton noir synonyme de boucle de pénalité pour avoir roulé "avec" Manu. Pourtant, nous n'avons jamais pris de relais et nous sommes contentés de rouler de front avec 3m d'écart. Lui aussi en prend un au passage. Pas de bol!

Je finis le vélo quand même un peu entamé avec le 22ème temps. J'ai doublé pas mal de monde. Manu m'a mis 3mn sur le dernier tour vélo. Je pars assez vite à pied mais je sais que j'ai bien bossé les multi-enchaînements à l'entraînement. Je cours seul longtemps. J'ai deux mecs en point de mire que je rattrape sur la première boucle de 10,5km. A la fin du premier tour, je rattrape aussi Manu qui court avec un gars de Nanterre (encore fatigué par l'IM d'Embrun 3 semaines auparavant). Manu et moi repartons ensemble pour la 2ème boucle. C'est moi qui imprime le rythme mais Manu a l'air super bien. On finira ensemble, 17ème pour lui et 18ème pour moi, après un sprint désespéré pour essayer de reprendre un mec de Mt St Aignan. Je fais le 30ème temps en course à pied.

 

 

 

 

 

 

 

Bref, au final, je suis super content : mes deux semaines d'entraînement dans le sud ont payé. C'est bien la moindre des choses me direz vous...

 

Commenter cet article