Objectifs 2009

Publié le par Bouille

Premier article depuis deux mois et demi. Pour un blog "qui se veut un fil pour ne pas perdre le fil", on a vu mieux... D'un autre côté, mon activité sportive a été plutôt modérée ces derniers temps. J'aurais pu faire part de mes objectifs professionnels, des progrès de Mahée qui pousse tous les jours, mais la n'est pas la finalité de ce blog consacré au sport, au dépassement de soi, et aux bons tuyaus pour y arriver lorsqu'on doit concilier au quotidien une vie professionnelle trépidante, une vie familiale et sociale riche et ressourçante, et des objectifs sportifs ambitieux, pour ne pas dire de "taré" (point de vue des non triathlètes ou de certains collègues de bureau).

Mais je ne suis pas là pour déblatérer sur un sujet que mes amis lecteurs triathlètes connaissent aussi bien que moi pour le vivre au quotidien. Quant aux lecteurs non triathlètes, vous êtes soit :
- tombés sur ce blog par hasard avec une recherche par mot clef du genre "comment perdre 3 kgs en 10h?" auquel cas la réponse est "un Ironman". Ou alors, vous cherchiez des photos d'une magnifique île du Pacifique et vous ne comprenez pas pourquoi les seules que vous trouvez sur ce blog sont des photos d'un mec à casquette habillé en "juste au corps" rouge et noir moulant en lycra en train de courir sous un soleil de plomb... Zappez vite... C'est pas pour vous.
- des amis, de la famille, et alors vous comprenez ce que signifient les mots "engagement", "dépassement", "volonté", "goût de l'effort", "envie"... Poursuivez!

Venons en à l'actualité sportive...

Voici les
principaux objectifs 2009 :

Semi-marathon de Paris le 8 mars
Marathon de Paris le 5 avril
Triathlon LD de Troyes le 7 juin
Triathlon de Val de Reuil en Septembre (date inconnue pour l'instant)
Cyclo de 160 km à Poissy le 20 septembre
Ironman de Barcelone le 4 octobre

Je vais essayer de rajouter un CD en mai mais rien de fixé pour l'instant. Pourquoi pas Pont Audemer le 17 ou Enghien le 31?

Ma préparation devrait donc être orientée sur la course à pied jusqu'au début du mois d'avril, puis je reprendrai le vélo un peu sérieusement ensuite.

2008 aura été une année faste en résultats. Je n'ai aucune intention de chercher à faire mieux car je finirai par y perdre la notion de plaisir qui me "drive" aujourd'hui. Boucler le LD de Troyes et l'IM de Barcelone à des places honorables, avec 10 heures d'entraînement hebdo, serait déjà un beau challenge en soi.

Après deux mois quasi complets de coupure suite à l'IM d'Hawaï, j'ai ré-attaqué un cycle de VMA fin janvier. Les années passent et je déteste toujours autant ces séances "d'arrachage de gueule". Mon pote Manu a eu des mots très intéressants. Je cite : "nous avons tous une réserve mentale, comme nous avons une réserve physique, et qu'à taper dedans toutes les semaines on use son capital plutôt que de progresser." Bon, ça vient pas directement de lui mais de son entraîneur.
Je partage entièrement son avis. Sans sombrer dans le mysticisme à la Mark Allen, la volonté n'est pas illimitée. Remettre le couvert chaque année en période hivernale avec des séances de VMA sur piste, c'est un coup à se flinguer l'envie. J'ai expérimenté cet état de "désespoir" mardi midi avec un 2*5*600 sur piste, séance pendant laquelle j'ai pris zéro, mais alors vraiment ZERO plaisir. Une charette, que dis-je... un traineau de plomb (tiré par des chinchillas)... voilà à quoi ressemblait ma course. Je ne vous livrerai pas mes temps de passage.... désespérant....
Mais le plus important est de tirer des enseignements de ses échecs. Et c'est là que les potes de Club rentrent en action. J'ai la chance de cotoyer des mammouths de l'Ironman dont les conseils sont toujours judicieux. Si le plaisir n'est plus là sur ces séances, alors il faut trouver autre chose et travailler la VMA de façon plus ludique. Le corps et l'esprit ont une mémoire, et un programme d'entraînement qui a bien marché une année ne fonctionnera pas forcément de la même façon l'année suivante. Il faut adapter les séances, les enrichir ou au contraire les simplifier, et rester à l'écoute de ses sensations. Le fartlek peut être une bonne option. 

Pourtant, mon programme de développement de VMA avait bien commencé avec 2 semaines de 20*200 en 40", 2 semaines de 13*300 en 1', et une semaine de 10*400 en 1'20.
En fait, je vieillis. Oui, c'est ça : je suis devenu un millésime. Un "32 ans d'âge". A moi la courbe de régression... linéaire...
Mais peu importe. De toute façon, c'est écrit! Arrive forcément un moment où les performances diminuent. Etant donné que je ne suis pas pro, tant que le plaisir est là, c'est pas bien grave.

Sur ces bonnes paroles de sage, je vous dis "à dans deux mois" :-)

Commenter cet article

Marc Antoine OLIVE 24/02/2009 13:48

salut jb. J'ai eu de tes news par Julien Boudin que j'ai vu recemment. J'espere que tu vas bien. Le blog est magique, je vois que tu as fait le tare depuis notre annee a Carnot en 1995 : -))). Ton recit Iron Man a Hawai me fait rever. Je serai au marathon de Paris, ce serait top de se recroiser a Paris l'occase. Mon email est marcoolive@yahoo.fr. A bientot. Marco

Soph 21/02/2009 12:00

c'est dommage je me serais bien refait Lanzarote en 2010....T'es sûr de toi??bisous quand même

Bouille 22/02/2009 07:35

2009, c'est avant 2010,non?

Steph 18/02/2009 23:14

Non, tu remets ça? un IM? Tu vas faire la cuisine pendant 6 mois en retour ;-)